Intervenir sur un édifice religieux demande au préalable une parfaite connaissance des valeurs opératives et spéculatives symboliques. En effet, un édifice religieux est majoritairement construit sur une base codifiée très précise amenant à la spiritualité ancestrale.

Restaurer de tels édifices c’est respecter leur composition, leur orientation, leur culte.

Nous oeuvrons sur ceux-ci afin de perpétuer et de permettre de continuer à occuper leur lieu. Les matériaux utilisés sont souvent très nobles. L’utilisation de la pierre de taille qui nous ramène au métier de tailleur de pierre ; l’utilisation des mortiers à base de chaux et poudre de marbre permettant de réaliser des stucs en tant qu’ornements, ce qui nous ramène au métier de stucateur ; l’utilisation de le feuille métallique, feuille d’argent ou feuille d’or, de la poudre de bronze

(la bronzine), qui nous ramène au métier de doreur ; l’utilisation des peinturages, colorés aux pigments naturels (Vert de Vérone, Rouge de Venise, Jaune d’Italie, blanc Saint-Jean, Bleu Outre-Mer, etc.), les ornementations peintes, les panneaux aux images pieuses, ce qui nous ramène au métier de fresquiste.

Eglise Saint Pierre et Saint Paul

Cagnes-sur-Mer

Eglise Abbatiale de Saint Pons

Nice

Eglise Saint Jean Baptiste du Voeu

Nice

Chapelle des Pénitents Noirs

Tende

Chapelle de la Garoupe

Antibes

Chapelle du Saint Pilon

Massif de la Sainte Baume