Révélation de la fresque de l'Eglise St Roch à la Penne

Les étapes de notre travail ont été les suivantes: le gommage doux à l’éponge Wishab, l’application d’un fixateur pour la consolidation de la fresque, le colmatage des lacunes au mortier de chaux grasse et sable de rivière qui nous a permis de consolider les vides et d’améliorer la lecture du dessin. Enfin, la dernière étape a consisté dans les retouches picturales très fines aux pigments naturels dans le même but de permettre une meilleure lecture des vestiges de ce décor mural peint situé autour de 1530.
Un travail qui nous a rempli les coeurs de chaleur – la chaleur magique de l’amour du patrimoine!